Archives mensuelles

janvier 2017

Fusion des écoles à La Seyne : Stop à la casse du service public de proximité

Par | Communiqués | Pas de Commentaires

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Conseiller régional PACA

La majorité socialiste de la commune de La Seyne vient de prendre la décision de fermer l’école élémentaire Jules Verne ainsi que les deux écoles maternelles Mabily et Romain-Rolland, justifiant son choix par la vétusté des écoles et les problèmes financiers de la commune.

Le Front National entend ces deux arguments. Néanmoins, il est nécessaire de rappeler certaines vérités engageant la responsabilité du maire socialiste de la Seyne. Qu’a-t-il fait depuis 9 ans pour rénover ces écoles ? Rien, ou si peu ! Ces fermetures ne sont que le résultat de la gestion catastrophique qu’il mène avec ses comparses aussi bien au niveau local que national, avec les diminutions drastiques des dotations globales de fonctionnement versées par l’Etat aux communes !

Il n’y a pas si longtemps, sous un gouvernement de droite, ce maire socialiste soutenait le service public de proximité en s’opposant à la fermeture de la maternité de la Seyne… Une fois la gauche au pouvoir, ses amis n’ont rien changé… La maternité est bien restée fermée et, pire, on évoque à présent la probable fermeture du service des urgences à la Seyne ! Aujourd’hui, le maire de la Seyne-sur-Mer organise lui-même la casse du service public de proximité en fermant trois écoles sans aucune consultation.

Tout comme les parents, le Front National s’inquiète de cette décision prise par la mairie socialiste sans la moindre concertation préalable avec les administrés. Nous demandons au maire de revoir sa copie afin d’apporter de réelles solutions aux seynois !

« Théâtre politique » à Châteauvallon

Par | Communiqués | Pas de Commentaires

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Conseiller régional PACA

On apprend aujourd’hui qu’au sein du théâtre de Châteauvallon, à Ollioules, le comédien Philippe Torreton va donner plusieurs représentations de la célèbre pièce de Bertold Brecht, La Résistible Ascension d’Arturo Ui. Connaissant la propension de M. Torreton à critiquer ouvertement le Front National (qu’il n’avait pas hésité naguère à qualifier de « peste », rien de moins…), on pouvait s’attendre au pire.

Et malheureusement, il apparaît, au vu des déclarations du comédien et de son metteur en scène, publiées dans Var-Matin, que les représentations prévues cette semaine ne sont pour eux que l’occasion d’attaquer directement Marine Le Pen et le mouvement patriote.

En cette période électorale, nous invitons donc M. Falco, président de TPM, à se prononcer clairement sur la pertinence qu’il y a à financer des œuvres de « théâtre politique », qui ne sont rien de moins que de la propagande ouverte contre le Front National.

En 2017, élisons un député à l’écoute de ses compatriotes et des élus de notre circonscription !

Par | Communiqués | Pas de Commentaires

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Conseiller régional PACA

J’entends les critiques justifiées de plusieurs élus de la 7ème circonscription du Var concernant l’attitude du député sortant Jean-Sébastien Vialatte : « on ne le voit jamais, sauf au moment des élections », « aucun soutien financier à nos communes concernant sa réserve parlementaire », « mépris des élus locaux » etc.

Que devons-nous penser quand, encore, en 2015, Jean-Sébastien Vialatte a alloué 80 000 euros sur les 130 000 euros de sa réserve parlementaire à une association bretonne ? Qu’il méprise les élus locaux et leurs communes !

Ce jour, j’adresse un courrier aux maires de la circonscription afin de leurs indiquer que le 18 juin 2017, si nos compatriotes de la 7e circonscription du Var me font l’honneur de m’élire à l’Assemblée Nationale, je prends l’engagement de rester à leur écoute.

Concernant la réserve parlementaire, je prends l’engagement qu’elle sera utilisée de façon équitable sur l’ensemble des communes de La Seyne sur Mer, Six-Fours, Saint-Mandrier, Sanary et Bandol.

Je n’aurai qu’un seul mot d’ordre : l’intérêt général !

La délinquance dans le Var : entre agressions et cambriolages

Par | Communiqués | Pas de Commentaires

Communiqué de presse de Frédéric Boccaletti, Conseiller régional PACA

Les chiffres de la délinquance dans le Var pour l’année écoulée sont en train de tomber.

Deux choses sont inquiétantes. Tout d’abord, l’augmentation du nombre des agressions contre les personnes, témoin du laxisme judiciaire et de l’ensauvagement progressif de notre société.

Plus spectaculaire encore, l’explosion du nombre de cambriolages sur notre territoire. Plus 25 % en un an, rien de moins !

Or, on sait que la lutte contre les cambriolages passe par l’établissement d’un maillage policier étoffé et compétent. Hélas ! on se souvient aussi des suppressions massives de postes dans les forces de l’ordre opérées sous le mandat de Nicolas Sarkozy (plus de 12 000), évidemment jamais remises en cause par les socialistes…

Inutile de s’étonner : ce n’est pas en retirant les pompiers qu’on éteint un incendie qui se propage…

Rappelons que l’intégralité de nos huit députés du Var ont toujours été d’indéfectibles soutiens de M. Sarkozy pendant son quinquennat.

A l’Assemblée Nationale, ils ont, avec discipline, voté chacune de ses lois, et on peut donc, sans se tromper, affirmer qu’ils sont solidaires du bilan UMP. Quand on les sait tous ralliés aujourd’hui au candidat Fillon, cela augure bien mal de la suite…